Pourquoi nous avons rendu DataFair opensource

Mis à jour le 09/05/2018 par Nicolas Bonnel

DataFair permet de publier facilement ses données et de les exposer sous forme d'API, ce qui permet d'y accéder facilement de les réutiliser directement dans des applications. Bien qu'il occupe une place centrale dans notre offre de services, nous avons choisi de publier le code source sous licence AGPL.

Ce post de blog détaille les différentes raisons qui nous ont poussé à faire ce choix.

Un principe qui nous tient à coeur

La première raison est bien sûr idéologique : nous aimons la communauté open source, nous utilisons beaucoup de logiciels et librairies qu'elle produit. Nos postes de développement tournent sous Linux, notre stack technique est composée de logiciels opensource. Contribuer à la communauté en libérant nous même du code en opensource est donc une manière de renvoyer l'ascenseur. Ce n'est d'ailleurs pas le premier projet que nous publions en mode ouvert, en témoigne l'activité sur notre compte Github.

En restant sur les principes, DataFair permet de publier ses données en opendata, et il nous paraît naturel de faire de l'opendata avec des logiciels opensource. Il existe des solutions ouvertes pour du catalogage, comme uData ou CKAN, mais en terme de publication de jeux de données sous forme d'API, nous n'avons pas trouvé notre bonheur, et avons donc choisi de développer un projet de zéro.

La confiance et l'installation on premise

Un autre intérêt de l'opensource est de renforcer la qualité des logiciels produits. Diverses personnes peuvent venir contribuer au projet et elle n'ont pas de personne à qui s'adresser directement. La documentation doit donc être très claire, si elle n'est pas de qualité, il n'y aura pas d'autres contributeurs. Il en va de même d'ailleurs pour la qualité du code.

Le fait que le code source soit librement accessible, permet à n'importe qui de vérifier qu'il n'y a pas de faille de sécurité. Ce point nous paraît essentiel pour pouvoir héberger des données privées sans être inquiété. Cette transparence permet ainsi de renforcer la confiance.

Nous hébergeons une installation de DataFair, pour permettre aux gens qui n'ont pas les ressources ou les compétences pour l'installer de pouvoir l'utiliser facilement. Mais le service est prévu pour être installé à d'autres endroits. Nous nous efforçons d'ailleurs d'avoir une documentation claire comme tout projet opensource qui se respecte.

Le fait de pouvoir installer le service on premise facilement permet aussi de pouvoir rendre des données très sensibles plus accessible dans un intranet privé. On peut ainsi mêler des données de référence à des données confidentielle. Une commune qui installerait elle même le logiciel pourrait par exemple visualiser des informations foncière directement sur la carte du cadastre, sans envoyer ces données sensibles dans le cloud.

Un business model qui tourne autour

La dernière raison, et elle est bien sûr essentielle, c'est que c'est un modèle compatible avec notre activité économique. L'idée est de valoriser tout ce qui peut tourner autour du service, et nous espérons qu'en rendant DataFair opensource, il soit adopté plus largement. En développant un service de qualité, nous espérons pouvoir intervenir dans des prestations d'expertise, pouvoir développer des nouvelles applications et favoriser la consommation de nos APIs. Si d'ailleurs vous voulez plus d'informations sur ce sujet, n'hésitez pas à nous contacter !