Evolution de la répartition des DPE en fonction de la classe GES

La première chose que l'on peut voir en observant ce graphique est qu'il y a eu des périodes avec de grandes quantités de logements construits. La période la plus importante est bien sûr juste après la 2e guerre mondiale : de nombreux logements avaient été détruits et il fallait les reconstruire. On peut aussi observer un pic dans les années 70 qui correspond à une période où les taux de croissance de nombreuses agglomérations atteignaient les 7 à 8 %. Enfin, le pic autour de 2006 peut être attribué au dispositif Robien qui a eu pour effet d'augmenter les nouvelles constructions, dans certaines villes moyennes bien au-delà des possibilités de location du marché.

La seconde chose que l'on peut voir est l'amélioration du GES en fin de graphique, en grande partie imputable à la Réglementation Thermique 2005 (RT2005).

Visualisation publiée par Koumoul en utilisant l'application data-fair-charts@0.8
Mis à jour le 08/06/2020 par Balam Saldana

Données utilisées

Diagnostics de performance énergétique pour les logements